Phnom Penh

par | 13, Déc, 2017 | Cambodge

C’est la capitale du Cambodge et compte environ 1 500 000 habitants.C’est une ville pleine de contrastes où se côtoient la richesse et la pauvreté. En 4 mois d’Asie, nous n’avons jamais vu autant de familles avec enfants qui vivent à même le sol, dans la rue au milieu de détritus. Et à côté de ces personnes en détresse, de nombreux 4X4 et autres voitures luxueuses sont stationnées.
Nous partons à la découverte de la ville en compagnie de nos mères pour leur dernière étape. Comme dans toutes les villes d’Asie, il est difficile de circuler à pieds ; les trottoirs servent de parking à scooters et voitures, les rues à sens unique se prennent dans les deux sens, et les feux tricolores ne sont là que pour la décoration. Mais la palme de la chose la plus agaçante revient aux différents chauffeurs de tuk tuk qui nous sollicitent jusqu’à 100 fois par jour pour proposer leurs services, et même si tu viens de dire non à leur voisin situé à 1 mètre.
Nous avons visité les classiques de la ville : le palais royal, la pagode d’argent, le musée national, le night market, et les bords du Tonlé Sap. Excepté le musée, les autres sites ne présentent pas d’intérêt particulier, de notre point de vue. Nous avons également assisté à un spectacle de danses traditionnelles pour le plus grand plaisir des mamies.

Par la suite, nous avons tous été très touchés par le musée du génocide qui retrace la sombre et dramatique histoire des Khmers rouges. Le musée a été aménagé dans le centre de torture, le S-21, qui était à l’origine, une école, transformée en prison sous le régime des khmers. La visite a duré plus de deux heures trente. Nous avions pris un audioguide nous permettant de retracer l’histoire des massacres, le tout ponctué de témoignages glaçants et d’images et de portraits poignants.

Notre bilan pour Phnom Penh est mitigé. Nous garderons surtout à l’esprit la douloureuse époque des Khmers rouges.
C’est également là, que nous quittons nos mères pour poursuivre nos aventures à 4 en direction de Kep.

5 Commentaires

  1. Michele

    Que d’inoubliables moments partagés !
    Des plus joyeux, des plus émerveillés aux plus poignants …

    Réponse
  2. Michele

    Gros bisous à tous et profitez bien des plages
    ❤️

    Réponse
    • Nathalie

      Gros bisous et bon courage pour le retour au froid!

      Réponse
  3. Rufenacht

    Un gros bisou à vous 4.
    Préparez vous noël dans votre voyage? Un noël en maillot de bain 😉

    Réponse
    • Nathalie

      C’est sûr que l’ambiance n’est pas au froid ni à la neige. Il n’y a pas non plus de sapin ou autre décoration de Noël. Alors pour nous consoler, nous serons obligés d’aller sur de belles plages de sable blanc australiennes et nous baigner tous les jours entre noël et fin janvier. Dur dur 🙂
      On pense à vous et on vous envoie de gros bisous à vous 5!

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This error message is only visible to WordPress admins

Error: No connected account.

Please go to the Instagram Feed settings page to connect an account.

Clamart

Articles précédents

Notre bilan du Costa Rica

Notre bilan du Costa Rica

Nous avons aimé La nature. Les animaux sauvages ( Singes, paresseux, oiseaux ... ) La Pura vida. Nous avons moins aimé La pluie. les temps de trajet en voiture ( 2 jours pour 400 km ). Les énormes cafards. Dernier pays de notre périple. Ce qui nous a étonné Le coût de...

lire plus
La côte caraïbe

La côte caraïbe

  Pour cette dernière semaine dans ce pays et de notre voyage, nous décidons de rejoindre la côte caraïbe et nous poser au même endroit en mode « vacances à la cool ». Nous choisissons cette partie du pays pour plusieurs raisons, la mer est moins agitée de ce...

lire plus
La côte centrale pacifique

La côte centrale pacifique

  Changement de zone et de décor, nous nous retrouvons en bord de mer pour aller explorer plusieurs parcs. Nous commençons par le parc national de Carara. C’est le parc où nous avons la plus grande probabilité d’observer de nombreux aras rouges. Pendant notre...

lire plus
Share This