Les chutes d’Igazu

par | Avr 26, 2018 | Argentine | 7 commentaires

Merveilles naturelles inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco, elles sont situées entre le Brésil et l’Argentine ; les deux cotés se visitent indépendamment.
Comme camps de base, nous avons choisi de dormir 3 nuits au Brésil, à Foz de Iguazu. La ville n’a rien d’attrayante, mais elle nous permet de découvrir un peu les brésiliens, leur gentillesse, leur nourriture et d’acheter des Havaïanas pour les enfants.

Le Brésil

Notre première journée de visite sera coté brésilien. Le Brésil possède peu de chutes, mais permet d’observer à distance, celles qui se trouvent en Argentine. On peut se rendre compte de l’immensité du site : environ 275 chutes sur plus de 3 km de front ! C’est tout simplement magnifique, et même les plus belles photos ne peuvent pas représenter l’immensité des lieux. En plus des cascades et des dizaines d’arc en ciel, nous pouvons observer des coatis. C’est un petit mammifère carnivore n’ayant pas peur de l’homme, et très intéressé par la nourriture contenue dans les sacs à dos des touristes.
Il y a également de nombreux papillons tropicaux multicolores qui passent leur temps à venir se poser sur nous. Le coté brésilien nécessitera 5 heures de visite, en prenant tout notre temps.

Les coatis et les papillons

Les coatis sont de petits mammifères très mignons mais voleurs et agressifs comme si on les embauchait pour repérer les gens qui font des pique-niques. Ils sont surtout aux points de vue et si vous avez des paquets de gâteaux, vous êtes cuits.
Les papillons sont très calmes. S’ils sont gentils, ils viennent sur vous et vous pouvez les prendre. Leurs couleurs sont grandioses et la trompe est vert fluo. Ils sont attachants, disons.

Orphée

L’Argentine

Le lendemain, nous nous dirigeons vers les chutes côté argentin. Si le coté brésilien permet d’avoir une vision d’ensemble, en Argentine nous allons « vivre » les cascades.
Nous avons rendez-vous avec une famille, que nous avions rencontrée à El Calafate, puis à Buenos Aires, afin d’y passer la journée ensemble.
Mais avant, nous devons traverser les 2 postes frontières, ce que prend une heure environ. Le long de la route, il n’est pas rare d’apercevoir des panneaux : « Attention Jaguar ». Nous n’en verrons pas en vrai malheureusement ou pas…
Nous retrouvons Cécile, Fabian et leurs 3 enfants à l’ouverture du site.
Dès notre entrée dans le parc, nous avons la chance d’apercevoir un toucan en plein vol. Les coatis sont également présents et forment un beau comité d’accueil. Quant aux papillons, ils sont là par centaines. Les filles joueront à les prendre sur leurs mains, bras, chapeaux, nez pendant une bonne partie de la balade. Les garçons discuteront beaucoup. Dans l’après-midi, il y aura aussi atelier « canne à pêche » et « potion magique ».
Le coté argentin est plus grand que le brésilien, il nous faudra la journée complète pour explorer les différents sentiers de randonnées. Et effectivement, sur certains nous sommes plongés au cœur des cascades, la végétation d’un vert vif est magnifique et le bruit de l’eau nous rappelle sa puissance. Il s’écoule 6 millions de litres par seconde, sur l’ensemble des chutes…

Les deux côtés des chutes sont différents et complémentaires, et permettent de bien apprécier l’immensité ainsi que la beauté des lieux. Nous en garderons un excellent souvenir !

7 Commentaires

  1. Laurent

    Grandiose! J’imagine ce que ça doit être en vrai!

    Réponse
    • Nathalie

      C’est encore mieux, je confirme 🙂

      Réponse
  2. Michele

    Exceptionnel !
    Quelle chance 🙂
    Gros bisous

    Réponse
    • Nathalie

      Oui on est chanceux de faire ces découvertes! Bisous

      Réponse
  3. Cécile

    C’est magnifique ! Incroyable !!! Mille bizzzzzzzzzzz à vous 4

    Réponse
    • Nathalie

      C’est vrai ! Grosses bises

      Réponse
  4. Carole Sister/Auntie

    Sublime !!!!!
    Comme tu devais être aux anges avec tous ces papillons multicolores Orphée !!! La chance !
    Je vous embrasse fort

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Clamart

Notre bilan du Costa Rica

Notre bilan du Costa Rica

Nous avons aimé La nature. Les animaux sauvages ( Singes, paresseux, oiseaux ... ) La Pura vida. Nous avons moins aimé La pluie. les temps de trajet en voiture ( 2 jours pour 400 km ). Les énormes cafards. Dernier pays de notre périple. Ce qui nous a étonné Le coût de...

lire plus
La côte caraïbe

La côte caraïbe

  Pour cette dernière semaine dans ce pays et de notre voyage, nous décidons de rejoindre la côte caraïbe et nous poser au même endroit en mode « vacances à la cool ». Nous choisissons cette partie du pays pour plusieurs raisons, la mer est moins agitée de ce...

lire plus
Share This