Le trek de Kalaw au lac Inlé

par | 18, Oct, 2017 | Myanmar

Normalement c’est une randonnée de 3 jours et 2 nuits d’environ 60 kilomètres. Mais il est possible de prendre une version raccourcie de 2 jours et 1 nuit de seulement 32 kilomètres, c’est cette dernière solution que nous avons choisie.
Nous sommes en fin de période de mousson, c’est donc une période de transition, et il peut y avoir encore quelques pluies. D’après la météo il ne « devrait » pas y avoir de trop gros orages.

Départ à 9h30, le ciel est bleu, et il y a quelques nuages blancs. Le début du chemin est plat et plutôt facile, mais une heure après notre départ nous commençons à emprunter de petits chemins assez boueux à cause de la pluie des jours précédent : la progression se fait un peu plus lentement. Les paysages sont magnifiques. Nous avons l’impression de voyager dans le passé. Ici point de tracteurs, mais uniquement des chars à bœuf. Nous passons à travers des champs de riz, de piments, de citrouilles, de gingembre et autres plantations aux noms inconnus. Le chemin est de plus en plus boueux, nos chaussures et nos pantalons sont marrons. Vers 14h00, après 9 km, nous arrivons, enfin, dans un village où nous devons déjeuner chez des cousins/frères/frères adoptifs de notre guide.

A peine avons-nous posé le pied chez nos hôtes que la pluie se met à tomber. En théorie, nous reprenons la route 30 minutes plus tard, mais le guide nous indique que le chemin va être difficile avec la boue et que nous allons probablement rester dormir ici. Les 3 heures suivantes, la pluie continue de tomber, nous apercevons par la fenêtre un autre groupe de touristes qui a dû rebrousser chemin car une rivière était sortie de son lit, les empêchant de passer. On se dit que nous avons pris la bonne décision car nous devions également prendre cet itinéraire…
Nous faisons plus ample connaissance avec nos hôtes, mais la barrière de la langue freine un peu le mouvement. Qu’importe, nous échangeons par des regards, des gestes, des sourires. Nous les aidons à éplucher les légumes, et partageons avec eux un moment autour des chaudrons qui cuisent au feu de bois, dans la cuisine. Le repas est gargantuesque, et uniquement pour nous 4, ils ont mis les petits plats dans les grands. Nous terminons le diner vers 19h30/ 20h00. Avant d’aller nous coucher nous sortons en expédition toilette et brossage de dents. C’est une expédition car les toilettes sont à l’extérieur de la maison, il faut suivre un chemin boueux et glissant, passer sous des bananiers qui dégoulinent d’eau, traverser un mini ruisseau et marcher sur des rondins de bois très lisses. Un vrai parcours d’aventuriers ! Nous espérons ne pas avoir d’envie dans la nuit. Retour à nos matelas plus ou moins épais, posés sur le sol avec moustiquaires quand même ! Nous nous couchons et passons plutôt une bonne nuit.

Le lendemain, le guide nous indique que le chemin est impraticable et que nous devons en emprunter un autre. Mais pour cela nous devons le rejoindre en scooter. Pas le choix ! Nous voilà donc partis avec 3 scooters. Nous nous répartissons, les enfants montent sur le même, Stéphane avec le guide et Nathalie avec un autre conducteur. Nous n’avons bien sûr pas de casque pour faire le trajet. Vive la sécurité routière asiatique ! Le trajet dure un peu plus d’une heure dont plus des ¾ sur des chemins avec tantôt de la boue, encore et toujours, des gros cailloux et des mares d’eau. Les routes goudronnées et « lisses » sont plutôt rares.


Une fois arrivés (ouf) au point de chute, nous poursuivons la randonnée à pieds  pour rejoindre le lac Inlé à environ une dizaine de kms. Le chemin est plus simple que la veille. Nous avons quelques passages un peu difficiles avec des pierres et de la boue, bien sûr, mais c’est acceptable. Après 3 heures, nous arrivons à notre destination finale. C’est un petit havre de paix, en bordure d’eau. Il fait beau, on est contents et fiers ! Nos bagages sont bien là, ainsi qu’une barque pour rejoindre notre hôtel.
Nous commençons la traversée sous le soleil, l’eau est belle, nous naviguons entre les jacinthes d’eau. Tout est paisible et calme, on se détend. Cela sera malheureusement de courte durée. Les 45 minutes suivantes (oui c’est un grand lac) se font sous une pluie battante et une eau agitée. Nous sommes trempés en arrivant à l’hôtel et n’avons qu’une idée en tête prendre une vraie douche et surtout qu’elle soit chaude !

14 Commentaires

  1. Michele A

    En à peine 2 mois vous avez vécu de nombreuses aventures !
    J’attends la suite avec impatience
    C’est plus addictif et plus palpitant qu’une série TV
    Gros bisous

    Réponse
    • Nathalie

      La suite arrive bientôt:-) Bisous

      Réponse
  2. Carole G

    En fait Koh Lanta, c’est de la rigolade par rapport à votre tour du monde :=)
    Gros bisous à vous

    Réponse
    • Nathalie

      Hi hi! Euh on préfère notre voyage :-)!

      Réponse
  3. Aquilina lèa

    Pas de hasard, juste des rendez- vous !
    Belles aventures , et riches rencontres humaines .
    Bravo ♥️
    On vous accompagne par notre pensée !
    Merci de nous faire vivre vos expériences

    Réponse
    • Nathalie

      Merci de nous lire et de nous encourager à partager encore nos expériences de vie!

      Réponse
    • Orphée

      Merci beaucoup 🙂

      Réponse
  4. Cléa

    Bravo pour la randonnée !
    Bisous

    Réponse
    • Orphée

      merci 🙂

      Réponse
  5. Valerie

    C est top!

    Réponse
    • Nathalie

      Tant mieux 🙂

      Réponse
  6. Muriel

    Tellement chouette de vous suivre
    Un vrai régal de suivre vos aventures et le déroulé de votre voyage
    Je vous embrasse

    Réponse
    • Nathalie

      Merci 🙂 On espère que tout va bien. Grosses bises

      Réponse
  7. Carole Sister/Auntie

    Bravo !!! Moi aussi je suis fière de vous !!!

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Clamart

Articles précédents

Notre bilan du Costa Rica

Notre bilan du Costa Rica

Nous avons aimé La nature. Les animaux sauvages ( Singes, paresseux, oiseaux ... ) La Pura vida. Nous avons moins aimé La pluie. les temps de trajet en voiture ( 2 jours pour 400 km ). Les énormes cafards. Dernier pays de notre périple. Ce qui nous a étonné Le coût de...

lire plus
La côte caraïbe

La côte caraïbe

  Pour cette dernière semaine dans ce pays et de notre voyage, nous décidons de rejoindre la côte caraïbe et nous poser au même endroit en mode « vacances à la cool ». Nous choisissons cette partie du pays pour plusieurs raisons, la mer est moins agitée de ce...

lire plus
La côte centrale pacifique

La côte centrale pacifique

  Changement de zone et de décor, nous nous retrouvons en bord de mer pour aller explorer plusieurs parcs. Nous commençons par le parc national de Carara. C’est le parc où nous avons la plus grande probabilité d’observer de nombreux aras rouges. Pendant notre...

lire plus
Share This