Le sud Lipez et le Salar d’Uyuni

par | Mai 25, 2018 | Bolivie | 7 commentaires

Nous quittons l’Argentine pour la Bolivie. Le passage frontière est rapide, et il nous faut 2 heures pour rejoindre la ville de Tupiza. Nous y resterons 2 nuits pour nous reposer et trouver une agence pour notre périple de 4 jours / 3 nuits. Nous en trouverons une rapidement et nous profiterons du jour suivant pour faire une balade à cheval dans le « far west » bolivien. Nous ferons 3 heures de promenade incroyable au milieu de canyons ocres et secs,  comme dans des décors de films de cowboy. Le soir, nous retrouvons nos copains, la famille cycliste.

Jour 1 :

Départ à 8h00 en 4×4. Le chauffeur / guide  Cristobal nous attend devant notre hôtel accompagné de la cuisinière Noémi. Elle se chargera de nous préparer tous nos repas pour les 4 jours pendant notre voyage. Elle s’occupe également d’un autre groupe,  5 autres personnes qui sont dans un autre 4×4 de la même agence que nous.
Aujourd’hui, c’est la plus grosse étape avec près de 260 kilomètres de pistes. Nous passerons par la Ciudad del Encanto, mangerons le midi dans le village de San Antonio de Lipez. Nous visiterons le village abandonné Publo Fantasma, ancienne ville perchée à 4800 mètres  et habitée par les espagnols entre le 16ème et 19ème siècle. En fin de journée, nous arrivons à Quetena Chico, tout petit village où nous allons passer notre première nuit. Si la journée, le soleil réchauffe avec des températures avoisinant les 15/20 ° ; dès la nuit tombée c’est une autre ambiancee. Surtout quand le village se trouve à 4200 mètres et que le logement basique  (un dortoir de 4 lits) ne comporte pas de chauffage. Nous prenons notre repas en doudoune et polaire, et même comme ça nous grelotons. La nuit risque d’être longue et compliquée ; heureusement que nous avions insisté pour avoir des duvets pour dormir. Finalement emmitouflés dans nos duvets recouverts de 3 couvertures, nous finissons par nous réchauffer au bout d’une heure. Nous en sortirons difficilement au petit matin. Il y a de quoi, les bouteilles d’eau restées dans la voiture sont gelées.

Jour 2 :

Réveil 6h30 pour prendre le petit déjeuner. Il fait encore très froid, et nous somme impatients de monter dans le 4×4 pour profiter du chauffage et plus tard dans la journée nous faire réchauffer par les rayons du soleil à travers la vitre.
Un programme très dense nous attend aujourd’hui : Laguna Hedionda et Kollpa , Désert de Dali et la Laguna Verde. Sa couleur verte de l’eau provient d’une forte concentration de cuivre dans ses sédiments. Son eau contient également d’autres minéraux tels que du magnésium et de l’arsenic. Nous prendrons notre déjeuner à côté de Aguas termales où seule Orphée a été assez courageuse pour se baigner dans une source d’eau chaude à 30 °, mais surtout en sortir alors qu’il fait deux fois moins chaud à l’extérieur ou devrions nous dire deux fois plus froid !
L’après-midi, nous visiterons les geysers de Sol de Mañana situés à 5000 mètres d’altitude. Le paysage est incroyable, nous marchons à côté des geysers qui crachent des gaz sulfuriques. Nous avions déjà eu l’occasion d’en voir aux USA et en Nouvelle Zélande. Mais ceux-ci ressemblent à des grosses taches de peintures qui font des bulles. C’est magnifique !
Le moment le plus fort de la journée sera également le dernier : La Laguna colorada. C’est un lac salé qui contient des iles de borax. La coloration de ses eaux est due à des sédiments de couleur rouge et aux pigments de certains types d’algues qui y vivent. .Au bord du lac nous pouvons observer 3 types de flamants ainsi que des dizaines de lamas.
Le soir, nous dormirons de nouveau dans un lieu sans chauffage à 3900 mètres, mais l’endroit est équipé d’une douche chaude.

Jour 3 :

Réveil toujours à 6h30 : c’est difficile, surtout avec le froid. On se rassure comme on peut en se disant que dans 2 heures ça ira mieux.
Nous commençons la visite par la  Copa del Mundo : rocher qui ressemble au trophée de la coupe du monde, puis direction Italia perdido  pour faire un peu d’escalade. Nous continuons par la Laguna Negra, un endroit très zen avec des étendues d’eau noire qui reflètent le décor comme un miroir. Nous y croiserons des biscachas, un animal qui ressemble à un lapin avec une queue d’écureuil.
Avant de faire un buffet/ pique-nique, nous faisons une petite randonnée vers le canyon Anaconda.
L’après-midi sera plus courte, nous ferons une unique halte dans un petit village afin de déguster une bière aux feuilles de coca.

Nous arrivons dans notre hôtel vers 16h30. Il se trouve aux portes du Salar et est entièrement fait en sel : les murs, les tables, les chaises et même les lits. Juste le temps de nous installer et nous partons vers 17h30 pour assister au coucher de soleil sur le désert de sel, un endroit avec une minuscule couche d’eau qui reflète les couleurs : C’est magnifique, mais il fait très froid.
Notre nuit sera beaucoup plus agréable que les précédentes ; les murs de sel assurant une très bonne isolation. En  revanche, la nuit sera courte.

Jour 4 :

Réveil à 5h00. Nous enfilons toutes nos couches de vêtements disponibles pour nous rendre sur une île de cactus au milieu du Salar et assister au lever de soleil. Après 30 minutes de 4×4, nous sommes sur les lieux. Il faut se dépêcher de monter pour assister au spectacle. A plus de 3500 mètres le moindre pas est un effort. Nous arrivons juste à temps mais essoufflés pour observer le spectacle. Encore une fois c’est magnifique, mais glacial.

Noemi nous a préparé un petit déjeuner royal pour le dernier jour : céréales, yaourts et gâteau oreo fait maison.
La température remonte, Nous prenons le 4×4 pour aller au milieu du Salar afin de faire des photos rigolotes. Mais tout d’un coup notre 4×4 tombe en panne, nous sommes en plein milieu du désert. Cristobal essaye de bricoler 2 ,3 trucs , mais rien à faire le véhicule ne redémarre pas.
Dix minutes plus tard un autre véhicule nous rejoint, son chauffeur un peu plus doué en mécanique diagnostique une panne d’essence. Il nous en donne un peu, mais nous retomberons en panne encore 3 fois L
Avant dernière étape du Salar, l’ancien hôtel de Sel converti en musée  accompagné d’une grosse statue du Dakar.

Et notre dernière visite sera le cimetière des trains. Les enfants ont adoré escalader les vieilles locomotives.

Ces 4 jours étaient INCROYABLES mais très épuisants. Nous n’avons jamais vu autant de beaux paysages différents.
Nous garderons également un bon souvenir du petit groupe de français avec qui nous avons partagé de très bons moments.

Maintenant, nous nous dirigeons vers Sucre, si toutefois la grève qui bloque la ville est terminée.

7 Commentaires

  1. Vanessa

    Très chouette article et des photos magnifiques!!!!
    Ça valait le coup d’attendre

    Réponse
    • Nathalie

      C’est gentil ! Merci 🙂

      Réponse
  2. June

    Coucou c’est June trop de la chance c’est trop beau !

    Réponse
  3. Etienne

    Cela rappelle des très bons souvenirs et d’autres plus angoissants. Comme ce plantage en 1998 avec un 4*4 au milieu de Salar, hors des routes transitées alors que nous partions étudier un glacier perdu au milieu du Sud Lipez. Nous avions du partir à pied chercher de l’aide… Pour savoir le dénouement de l’histoire, il faudra venir à Toulouse!

    Réponse
  4. Stephane

    Nous avons hâte d’entendre la suite de vive voix , même si on connait déjà la fin.

    Réponse
  5. Sandrine Ducros

    Trop bien ! Enjoy

    Réponse
    • Nathalie

      Merci Sandrine 🙂

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Clamart

Notre bilan du Costa Rica

Notre bilan du Costa Rica

Nous avons aimé La nature. Les animaux sauvages ( Singes, paresseux, oiseaux ... ) La Pura vida. Nous avons moins aimé La pluie. les temps de trajet en voiture ( 2 jours pour 400 km ). Les énormes cafards. Dernier pays de notre périple. Ce qui nous a étonné Le coût de...

lire plus
La côte caraïbe

La côte caraïbe

  Pour cette dernière semaine dans ce pays et de notre voyage, nous décidons de rejoindre la côte caraïbe et nous poser au même endroit en mode « vacances à la cool ». Nous choisissons cette partie du pays pour plusieurs raisons, la mer est moins agitée de ce...

lire plus
This error message is only visible to WordPress admins

Error: No connected account.

Please go to the Instagram Feed settings page to connect an account.

Share This