La Patagonie chilienne

par | Avr 12, 2018 | Chili | 3 commentaires

Depuis notre départ de France il y a un peu plus de 7 mois, nous n’avions connu que des températures estivales à quelques exceptions près notamment en Nouvelle-Zélande. Nous n’étions donc habillés qu’en shorts, tee-shirts et tongs. Mais notre « endless summer » prend fin à l’aéroport de Santiago. Nous nous envolons vers le sud du Chili, à Punta Arenas, la capitale chilienne de la Patagonie. Alors que nous partons avec une température de 20 degrés à 5 heures du matin, heure de notre vol, nous trouvons étrange que les autres passagers soient vêtus de doudoune et de bonnet. D’accord, nous nous attendons à avoir un peu froid, mais la pression monte. Effectivement arrivés à 8h00 à Punta Arenas, il fait 7 degrés et il y a pas mal de vent. Maintenant, nous comprenons mieux les tenues des autres passagers et nous nous rappelons aussi pourquoi nous avons porté presque un sac entier de vêtements chauds.
La ville n’a rien d’exceptionnel, mais elle est calme, notre hôtel est bien placé et cosy, et notre hôte nous accueille gentiment en nous offrant le petit déjeuner. Nous redécouvrons le chauffage et la joie de rentrer se mettre « au chaud ».

Nous voulions aussi en profiter pour nous équiper en vêtements encore plus chauds. Au final, c’est un peu décevant et nous n’achèterons qu’une doudoune pour Orphée. Au moins une qui sera équipée à la mode locale J
C’est une première étape en Patagonie qui nous permet de remonter en bus vers Puerto Natales, point de départ prometteur de vastes espaces naturels.

Nous prenons donc la route vers l’un d’est plus beau parcs naturels de l’Amérique du sud : Torres del Paine.
Il fait vraiment froid, surtout quand le vent se lève mais heureusement le soleil est là et nous réchauffe un peu, surtout à travers les vitres de la voiture…
Les paysages sont magnifiques, montagnes, lacs,  fjords et plaines à perte de vue. C’est aussi une incroyable réserve animalière, où l’on peut observer des renards de Magellan, des guanacos, des nandous, des condors et des pumas. Exceptés ces derniers, nous les apercevons tous.
Pour les guanacos et le renard nous resterons à les observer de longs moments, conscients d’être privilégiés de vivre ces moments.

Le soir, nous dormons dans le parc dans une cabana, sorte de chalet en bois, plongée dans la vallée entourée de montagnes.
Le chauffage et l’eau chaude sont en quantité suffisante, on apprécie notre nid douillet.
La deuxième nuit sera plus rude car nous subissons une coupure de gaz. Après changement de la bonbonne, tout rentre dans l’ordre. Mais, la remise en route est lente. En plus, le froid s’étant intensifié et le vent soufflant plus fort, nous n’aurons pas la même douceur ni le soir, ni le lendemain matin où la pluie est aussi de la partie.
Il est temps de repartir vers Punta Natales, qui nous permettra de rejoindre en 5h, l’Argentine, et plus précisément, El Calafate, lieu de nos prochaines découvertes de la Patagonie argentine.

3 Commentaires

  1. Valerie

    Ca fait rever !

    Réponse
    • Nathalie

      Oui c’est une magnifique et vaste région !

      Réponse
  2. Carole Sister/Auntie

    Wouaaaaah !!! Images à couper le souffle !
    Il y a quelques photos dignes de pochettes d’album, notamment celle avec Orphée & Hector, j’adore !!!! Je veux un nouveau tapis de souris !!! ;-)))

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Clamart

Notre bilan du Costa Rica

Notre bilan du Costa Rica

Nous avons aimé La nature. Les animaux sauvages ( Singes, paresseux, oiseaux ... ) La Pura vida. Nous avons moins aimé La pluie. les temps de trajet en voiture ( 2 jours pour 400 km ). Les énormes cafards. Dernier pays de notre périple. Ce qui nous a étonné Le coût de...

lire plus
La côte caraïbe

La côte caraïbe

  Pour cette dernière semaine dans ce pays et de notre voyage, nous décidons de rejoindre la côte caraïbe et nous poser au même endroit en mode « vacances à la cool ». Nous choisissons cette partie du pays pour plusieurs raisons, la mer est moins agitée de ce...

lire plus
This error message is only visible to WordPress admins

Error: No connected account.

Please go to the Instagram Feed settings page to connect an account.

Share This