Farniente aux 4000 iles

par | 27, Nov, 2017 | Laos

Encore une fois, il a fallu se creuser la tête pour le titre de l’article. On tourne, on retourne et on retombe toujours sur le thème récurrent du Laos : la tranquillité, la zénitude.
Les 4000 iles se trouvent au sud du Laos, près de la frontière cambodgienne, nous ne savons pas combien il y en a réellement ; ce qui est sûr est que 3 sont habitables.
Nous avons choisi Don Khone, la plus au sud et réputée la plus calme. Pour y aller il faut emprunter un bateau durant 30 minutes.
Difficile de décrire l’atmosphère du lieu, un mélange entre le bout du monde et un avant-goût de paradis. Il y a des touristes, mais pas tant que ça, des routes en terre et aucune voiture J. Le centre- ville se résume à 3 restaurants, 2 épiceries, une école primaire, un collège et des hôtels. Autour, c’est la campagne avec les buffles, les poules et surtout les coqs qui sont très matinaux et « chantent » dès 4 heures du matin.
Nous avons choisi une chambre avec terrasse donnant sur un bras du Mékong, avec 2 éléments indispensables chaises longues et hamac.

Nous avions prévu de rester 5 nuits sur place, et juste avant d’arriver nous avions peur que cela soit trop. Et bien c’est le contraire, si nous avions pu nous aurions bien rajouté 2 ou 3 nuits supplémentaires. Nos journée se résumaient à : prendre le petit déjeuner, buller sur la terrasse, faire un peu de vélo, manger et de nouveau buller sur la terrasse. Nous tenons à rassurer les instituteur.trice.s qui nous suivent que nous avons bien assuré les cours 😉
Nous avons également rencontré deux familles françaises avec des enfants faisant également un voyage de longue durée. Nous avons passé deux jours ensemble qui nous ont enchanté tous les quatre et particulièrement Hector et Orphée qui ont pu jouer pendant des heures avec leurs nouveaux copains.

En nous baladant en vélo, nous avons pu admirer de magnifiques chutes d’eau, ainsi que des plages de sable en bord de Mékong où les enfants ont joué et se sont baignés.

Les commerçants de l’île étaient tous adorables, et au bout de quelques jours nous avions l’impression de connaitre tout le monde.
Nous sommes partis des 4000 îles avec un peu de spleen, et si c’était à refaire nous resterions plus longtemps. Si vous passez par le Laos, n’hésitez pas à y faire un arrêt prolongé.

 

Maintenant, nous prenons la direction du Cambodge où nous allons retrouver les 2 mamies.
Nous nous demandons combien nous allons devoir payer en plus du tarif légal pour passer la frontière car les douaniers sont hautement corrompus des 2 côtés, avec une spéciale dédicace aux cambodgiens( bakkish par ci et par là). C’est pourtant de notoriété publique mais visiblement rien n’ébranle le système bien rodé depuis des années. Nous paierons 6 dollars de plus par personne que nécessaire et encore nous avons bénéficié d’une remise « enfant » à la sortie du Laos.

5 Commentaires

  1. Valerie Noiton

    Pas mal la p‘tite terrasse! Retrouvailles familiales en perspective: donc Noël en vue!
    Bonne continuation au cambodge!
    Bizzz

    Réponse
    • Nathalie

      Merci 🙂 bizz

      Réponse
  2. Kriss Lambert-Jones

    Cette photo d’ouverture est tout simplement incroyable ! Magique !

    Réponse
  3. Yann

    Salut les Bocciarelli !
    Avec Mag nous avions de mémoire payé un bakchich de 5 $ / personne ; mais tout dépend du poste de frontière…
    Mais il ne faut pas hésiter à négocier au moins à 50% du premier prix annoncé, d’autant plus que ce genre de pratique est totalement interdite !
    Bzzz à vous !

    Réponse
    • Stephane

      Hello,
      Pour négocier il faut avoir du temps sinon le bus part sans toi.les douaniers le savent et refusent toutes négo.
      On a quand même gratté le tampon de sortie gratuit pour les enfants

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Clamart

Articles précédents

Notre bilan du Costa Rica

Notre bilan du Costa Rica

Nous avons aimé La nature. Les animaux sauvages ( Singes, paresseux, oiseaux ... ) La Pura vida. Nous avons moins aimé La pluie. les temps de trajet en voiture ( 2 jours pour 400 km ). Les énormes cafards. Dernier pays de notre périple. Ce qui nous a étonné Le coût de...

lire plus
La côte caraïbe

La côte caraïbe

  Pour cette dernière semaine dans ce pays et de notre voyage, nous décidons de rejoindre la côte caraïbe et nous poser au même endroit en mode « vacances à la cool ». Nous choisissons cette partie du pays pour plusieurs raisons, la mer est moins agitée de ce...

lire plus
La côte centrale pacifique

La côte centrale pacifique

  Changement de zone et de décor, nous nous retrouvons en bord de mer pour aller explorer plusieurs parcs. Nous commençons par le parc national de Carara. C’est le parc où nous avons la plus grande probabilité d’observer de nombreux aras rouges. Pendant notre...

lire plus
Share This