Du Volcan Arénal à la foret des nuages de Monteverde

par | Juin 25, 2018 | Costa Rica | 0 commentaires

Nous quittons le Pérou et ses nuits en altitude et froides pour le dernier pays de notre voyage, le Costa Rica. Nous retrouvons des températures beaucoup plus chaudes : de 25 à 30 degrés. Malheureusement, nous sommes en pleine saison des pluies, et il n’est pas rare que l’eau tombe sans prévenir. Nous profitons de notre première étape près de San José pour nous acheter des parapluies que nous garderons toujours près de nous.

Nous quittons rapidement la grosse ville pur nous rendre au Volcan Arenal.

L’Arénal a la forme d’une montagne conique dont les flancs aux pentes régulières offrent un profil quasiment symétrique. C’est le plus jeune volcan du Costa Rica, sa dernière éruption a duré 42 ans de 1968 à 2010.
Nous ferons une randonnée dans le parc national, situé au pied du volcan. Le chemin traverse une forêt tropicale, ainsi qu’une grosse coulée de lave datant de 1968. Sur le chemin nous croiserons des colonies de fourmis coupe feuille, des piverts, des singes et d’autres oiseaux dont nous ne connaissons pas le nom.

Deux jours après, nous nous dirigeons vers Monteverde.

Changement de climat, la ville se trouve à 1400 mètres de hauteur, et nous apprécions le frais surtout la nuit  où nous n’avons pas besoin de climatisation pour dormir.
C’est une localité qui a été fondée par les quakers  venus des USA en 1950. Ils ont choisi cette région pour son climat frais, propice à l’élevage, et pour la constitution non-violente du Costa Rica, un pays sans armée. Les quakers ont entretenu de grands espaces, qu’ils transformèrent finalement en une réserve biologique nommée Bosque Nuboso Monteverde.
Dans le coin, il y a le parc, mais également de nombreux espaces naturels privés plein d’activités centrées sur la nature.
Pour notre première journée, les enfants feront un parcours sportif avec 14 tyroliennes dont une de plus de 800 mètres de long et à plus de 20 mètres au-dessus de la canopée ,1 saut de tarzan, et 1 descente en rappel. Ils sont courageux et nous sommes très fiers d’eux !

Le lendemain, nous visitons la réserve naturelle. Son nom de forêt dans les nuages n’est pas usurpé. Nous sommes en plein dedans avec aussi l’eau contenue à l’intérieur des nuages. Notre promenade de 3 heures se fera intégralement sous une fine pluie (un peu moins fine vers la fin ). L’observation des animaux est difficile puisque chaque goutte d’eau qui tombe fait bouger les feuilles et ne nous permet pas de découvrir la faune. Nous apercevrons un colibri et un singe seulement. Malgré le temps, la forêt tropicale est l’une des plus belles que nous ayons jamais vue.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Clamart

Notre bilan du Costa Rica

Notre bilan du Costa Rica

Nous avons aimé La nature. Les animaux sauvages ( Singes, paresseux, oiseaux ... ) La Pura vida. Nous avons moins aimé La pluie. les temps de trajet en voiture ( 2 jours pour 400 km ). Les énormes cafards. Dernier pays de notre périple. Ce qui nous a étonné Le coût de...

lire plus
La côte caraïbe

La côte caraïbe

  Pour cette dernière semaine dans ce pays et de notre voyage, nous décidons de rejoindre la côte caraïbe et nous poser au même endroit en mode « vacances à la cool ». Nous choisissons cette partie du pays pour plusieurs raisons, la mer est moins agitée de ce...

lire plus
Share This